Vous avez sans doute remarqué que beaucoup d’emballages de produits alimentaires comportent des mentions du type "riche en fibres" ; "pauvre en matières grasses"…

Il s’agit là d’allégations nutritionnelles, mentions qui valorisent les atouts d’un produit en quelques mots… Elles mettent en avant la faible quantité de nutriments à limiter (sucre, sel, matières grasses, alcool…) ou à l’inverse la présence d’éléments pouvant être bénéfiques à la santé (vitamines, minéraux, fibres…).

Casino vous donne quelques exemples pour vous guider

Faible en…/ Sans… /Allégé en…

Ici, la faible présence ou l’absence d’un nutriment est présentée comme un atout.

  • « allégé en sucre » Ces goûters chocolat sont « allégés en sucres » : cela signifie qu’ils contiennent au moins 30% de sucre en moins que des biscuits similaires.
  • « sans sucre » L’eau Dromeline menthe, est dite « sans sucre » : elle ne contient pas plus de 0,5 g de sucres par 100 ml.
  • « sans sucres ajoutés » Lors de la fabrication de ces compotes, aucun sucre ou ingrédient sucrant comme le miel, n’a été ajouté au produit.
  • « faible teneur en sucres » Le produit X a une « faible teneur en sucres » : cela signifie que 100 g de produit ne contient pas plus de 5 g de sucres.

Source de… / Riche en … Ici, c’est au contraire la présence d’un nutriment particulier qui est considérée comme un plus.

  • « source de… » Ces céréales sont « sources de phosphore et de magnésium ». Cela signifie que 100 g de produit suffisent à couvrir au minimum 15% de nos besoins journaliers recommandés en phosphore et en magnésium. Cette règle s’applique à l’ensemble des vitamines et minéraux.
  • « riche en… » Le pur jus d’orange Casino est « riche en vitamine C ». Cela signifie que 100 ml du produit vous apportent au minimum 30% de vos besoins quotidiens en vitamine C.

Ces règles s’appliquent également pour l’énergie, le sel, les matières grasses mais aussi les fibres, les protéines… Les seuils varient en fonction de l’élément nutritionnel dont il est question.